Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!

La Petite Venise de la Dombes...

Voici le surnom donné à cette charmante commune d'environ 5000 habitants nommée Châtillon-sur-Chalaronne. Elle est située au coeur de ce si joli coin de France, ponctué d'innombrables étangs (environ 1100, rien que ça!) et connu pour être un véritable paradis pour les oiseaux ainsi que le berceau d'une faune et une flore remarquables. De plus, son plat emblématique a fait sa renommée au niveau national, à savoir les cuisses de grenouilles!

Oui, ce sont bien des Dombes que je parle, un territoire à la Nature préservée et au patrimoine tellement riche mais tellement méconnu... 

Alors en route pour Châtillon-sur-Chalaronne, let's go!

Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!

Bon, d'accord, je dois admettre que je connaissais déjà Châtillon-sur-Chalaronne avant d'y aller avec Chéri en cette fin 2017 car j'ai vécu pendant sept ans dans les Dombes avec ma famille, lorsque j'étais adolescente... Nous vivions à une bonne quinzaine de kilomètres de là, dans un village nommé Villars-les-Dombes, connu pour son parc ornithologique. A l'époque, nous prenions la voiture de temps en temps le samedi matin pour aller faire notre marché dans la cité châtillonaise, basé sous ces magnifiques halles en bois plusieurs fois centenaires (et dont je vais parler un peu plus loin dans cet article)...

En octobre 2017, donc, Chéri et moi avons décidé de nous rendre dans les Dombes où, après avoir visité ledit Parc des Oiseaux à Villars (je publierai bientôt un article là-dessus, promis!), nous avons filé vers Châtillon-sur-Chalaronne pour nous y promener un peu, avant de revenir dans la Loire où nous vivons.

Commençons donc notre périple châtillonais par son centre historique et ses magnifiques maisons médiévales à colombages...

Dans les rues de la vieille ville de Châtillon-sur-Chalaronne...
Dans les rues de la vieille ville de Châtillon-sur-Chalaronne...
Dans les rues de la vieille ville de Châtillon-sur-Chalaronne...
Dans les rues de la vieille ville de Châtillon-sur-Chalaronne...
Dans les rues de la vieille ville de Châtillon-sur-Chalaronne...
Dans les rues de la vieille ville de Châtillon-sur-Chalaronne...
Dans les rues de la vieille ville de Châtillon-sur-Chalaronne...

Dans les rues de la vieille ville de Châtillon-sur-Chalaronne...

Au coeur de la vieille ville se trouve l'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul, classée aux Monuments Historiques en 1909. Sa construction a débuté en 1272 et l'édifice s'est agrandi jusqu'au 15ème siècle. J'ai été très surprise lorsque j'ai appris qu'il est de style gothique flamboyant, car je trouve l'architecture assez sobre... Plusieurs statues de grande valeur artistique ornent l’église dont une belle Vierge à l'Enfant en bois du 17ème siècle située dans une alcôve et que vous pouvez apercevoir dans l'une des photos ci-dessous... 

Quoi qu'il en soit, j'ai été conquise par cette jolie église. Il ne s'agit sans doute pas d'une des plus plus belles qu'il m'ait été donné de voir, mais elle ne manquait pas de charme pour autant. Même si je me sens bien plus proche du protestantisme, j'ai toujours ce sentiment d'émerveillement lorsque je marche dans une église catholique. Il se dégage toujours une atmosphère apaisante et mystérieuse de ces édifices sacrés...   

L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...
L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...

L'église Saint-André-et-Saint-Vincent-de-Paul...

Et puis, juste derrière l'église, les Halles! Ces si jolies Halles, whaou!

Une même structure avait été érigée à cet endroit précis en 1440. Malheureusement, un incendie détruisit le tout en 1670. Néanmoins, ces Halles furent reconstruites à l'identique dans la foulée grâce à la générosité de Mlle de Montpensier, comtesse de Châtillon. En effet, elle autorisa les habitants à prélever le bois nécessaire dans sa forêt de Tanay.

Elles font 80 mètres de long, 20 mètres de large et 10 de haut! Le bâtiment est partagé en trois travées et est soutenu par d’énormes piliers de chêne sur lesquels repose la charpente également en chêne.

J'étais réellement impressionnée par ces Halles moyenâgeuses aux dimensions plus qu'honorables! Et j'étais tellement émue lorsque je touchais ces poutres faites dans un bois plusieurs fois centenaire!

Les Halles de Châtillon-sur-Chalaronne...
Les Halles de Châtillon-sur-Chalaronne...
Les Halles de Châtillon-sur-Chalaronne...
Les Halles de Châtillon-sur-Chalaronne...
Les Halles de Châtillon-sur-Chalaronne...
Les Halles de Châtillon-sur-Chalaronne...

Les Halles de Châtillon-sur-Chalaronne...

Après un long moment passé à traîner sous ces Halles, nous nous sommes mis en route pour le château de Châtillon, situé sur un petit promontoire dominant la ville...

Sur le chemin, nous avons passé la Porte de Villars (première photo ci-dessous). Elle a été construite en briques en même temps que l'enceinte fortifiée de la ville entre 1273 et 1321. Puis nous sommes passés sur un petit pont enjambant une petite rivière qui s'appelle La Chalaronne et qui a donné son nom à la ville. Ensuite, nous avons passé la statue de Saint Vincent de Paul (1581-1660) qui fut aumônier de grandes personnalités de son époque comme la célèbre reine Margot et qui fut curé à Châtillon en 1617. Il été canonisé en 1737. Sur la photo suivant celle de la statue, vous pourrez voir une charmante petite maison à colombages... Il s'agit de la plus ancienne maison de la ville, datant du 13ème siècle. Elle se démarque par son étage soutenu par de vieux piliers en bois. Le seigneur Dangeville, fermier général et receveur de la Gabelle, y installa en 1772 le grenier à sel de Châtillon. Le bâtiment a été reconverti en cabinet de radiologie en 1991.

Enfin, nous avons emprunté une rue qui montait doucement vers le château et qui nous offrait une vue sympathique sur les toits de la ville...

Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!
Petite balade à Châtillon-sur-Chalaronne dans l'Ain!

Puis nous sommes arrivés au château, enfin ce qu'il en reste...

Construit vers l'an 1000 par les seigneurs de Châtillon, il finit aux mains des comtes de Savoie en 1272. Malheureusement, quelques siècles plus tard, en 1598 plus précisément, le célèbre roi Henri IV (à qui l'on doit la formule "Paris vaut bien une messe") déclare la guerre à la Savoie. La Bresse et les Dombes sont envahies et le château est rasé.

Ne restent plus alors que l'enceinte avec sa porte d'entrée en ogive, ainsi que les fondations de quatre tours (sur les sept qu'il y avait à l'origine)... 

De gros travaux de réhabilitation ont eu lieu ces dernières années pour sécuriser le site, et un sentier piétonnier faisant le tour des vestiges a été aménagé...

Quelle ne fut pas ma déception et ma frustration lorsque nous nous sommes aperçus, avec Chéri, que le château était fermé! Bon, je dois admettre que nous étions un jour de semaine, hors période de vacances scolaires... J'ai tout de même réussi à prendre une photo par un trou se trouvant dans la porte d'entrée, pour vous donner une petite idée de l'aménagement à l'intérieur de l'enceinte fortifiée. Au final, nous nous sommes donc contentés de faire un petit tour sur le petit chemin piétonnier faisant le tour de l'édifice...

Le château de Châtillon-sur-Chalaronne...
Le château de Châtillon-sur-Chalaronne...
Le château de Châtillon-sur-Chalaronne...
Le château de Châtillon-sur-Chalaronne...
Le château de Châtillon-sur-Chalaronne...
Le château de Châtillon-sur-Chalaronne...
Le château de Châtillon-sur-Chalaronne...

Le château de Châtillon-sur-Chalaronne...

Et enfin, pour terminer notre petite balade découverte, nous nous sommes rendus à l'ancien hôpital qui est aujourd'hui reconverti en centre culturel et dont le bâtiment, très ancien, a été classé aux Monuments Historiques en 1980. Le musée "Tradition et Vie" se trouvant dans ces locaux étant fermé (décidément!), nous sommes allés nous promener dans le jardin se trouvant à l'arrière du bâtiment et juste en contrebas du château... 

Il est surnommé "le Jardin des simples" car on y cultivait en particulier des plantes aux vertus médicinales appelées également « simples », en opposition aux potions complexes que proposait la médecine savante du Moyen-Âge. Dans cet espace, environ 80 espèces de plantes médicinales sont présentées...

Une oeuvre d'art représentant des mains multicolores accolées les unes aux autres a attiré notre attention. Elle a été réalisée à l'occasion de la célébration des 50 ans de jumelage avec la commune allemande de Wächtersbach, en 2014...

Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...
Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...

Le Jardin des Simples à Châtillon-sur-Chalaronne...

En conclusion, cette ville adhère à l'association des Plus Beaux Détours de France, et l'on peut facilement comprendre pourquoi! Riche d'un patrimoine extrêmement intéressant sur le plan historique, avec notamment une vieille ville très pittoresque, il s'agit également d'un endroit charmant et agréable... Je pense vraiment qu'il s'agit d'une commune où il doit faire bon vivre.

En tout cas, si vous passez dans les Dombes, n'hésitez pas à vous y arrêter, et plus longtemps que nous, pour mieux en profiter... 

A très bientôt!

Petite décoration d'Halloween, qui avait lieu quelques jours après notre passage...

Petite décoration d'Halloween, qui avait lieu quelques jours après notre passage...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article