Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...

Chéri et moi sommes des amoureux des villages en vieilles pierres perdus au milieu de la si jolie campagne française, c'est un fait.

Nous avons d'ailleurs eu l'occasion d'en visiter pas mal depuis que nous avons entamé notre relation, il y a sept ans...

Mais j'avoue qu'aucun d'entre eux ne m'a laissé cette sensation d'ultime émerveillement que j'ai ressentie lors de la visite de Collonges-la-Rouge, ce magnifique bourg médiéval d'environ 500 habitants situé dans le département rural de la Corrèze, si cher à notre Président disparu Jacques Chirac...

Nous y sommes passés en coup de vent en 2018, alors que nous étions en route pour le Périgord où nous devions passer une grosse semaine pour nos vacances d'été. Sur le chemin, donc, nous avons décidé de nous arrêter dans ce charmant village pour y faire un tour et y boire un verre sur la place de l'église...

Je vous emmène à la découverte de cet endroit si pittoresque, let's go!

Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...

Collonges-la-Rouge est un bijou de petites ruelles médiévales, de Castels et de tours fortifiées, ce qui lui a valu le surnom de "Cité au 25 Tours", qui ponctuent la visite de ce bourg classé aux "Plus Beaux Villages de France"... 

Le village doit son nom au grès rouge qui a servi à la construction de tous ses bâtiments, et qui est extrait du Puy de Valège, qui culmine a 450 mètres du village.  Le mystère de cette couleur réside dans sa teneur en oxyde de fer (un peu plus de 2%).

J'ai particulièrement aimé le contraste entre le vert des vignes accolées aux murs rouges, surmontés de toits faits d'ardoise grise ou de la fameuse lauze bleue. Ce village offre une palette de couleurs absolument remarquable! 

Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.
Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.
Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.
Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.
Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.
Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.
Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.
Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.

Sur les deux photos ci-dessus, la "Maison de la Sirène", avec son passage couvert en arc surbaissé. Ce bâtiment, classé aux Monuments Historiques, abrite le Musée des Arts et Traditions Populaires que nous n'avons pas pu visiter, faute de temps.

Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...

Après nous être promenés dans le dédale de ces jolies ruelles écarlates et parsemées d'échoppes d'artisans ainsi que de terrasses de restaurants, nous sommes rentrés dans l'église Saint-Pierre, elle aussi bâtie en grès rouge.

De style majoritairement roman, elle a été érigée à la fin du 11ème siècle et au début du 12ème siècle.

Classée aux Monuments Historiques en 1905, elle est se distingue surtout par son incroyable tympan, surplombant l'entrée. Celui-ci a été réalisé au 12ème siècle par des artistes de Toulouse en calcaire de Nazareth (petit village des environs qui produit ce type de roche) et représente, selon les érudits, soit l'Ascension de Jésus, soit le Retour du Christ. Au centre du registre supérieur le Christ, tenant le Livre aux Sept Sceaux, est encadré par deux anges, entourés par deux autres anges accroupis. Dans le registre inférieur, on peut distinguer les douze apôtres. Vous pouvez le voir en gros plan sur l'une des photos ci-dessous... 

Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...

Après la visite de cet édifice religieux, nous sommes ressortis et avons traversé cette magnifique halle couverte datant de la fin du 16ème siècle. Elle évoque l'activité commerçante du village à ses heures prospères et abrite toujours le four banal qui était encore utilisé en 1968 (il n’est aujourd’hui rallumé que le premier dimanche d´août, pour la fête annuelle du pain). Nommée halle Henri IV, il s'agit d'une halle aux grains et au vin dont le passage couvert est inscrit aux Monuments Historiques. 

Puis, nous avons continué jusqu'à la partie basse du village où nous avons pu flâner entre les nombreuses petites boutiques d'artisanat...

Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...

Après cela, nous sommes remontés vers la partie haute du bourg, où nous avons bu un Perrier tranche (ma boisson préférée pendant les vacances) à la terrasse d'un restaurant situé sur la place de l'église. Après une météo nuageuse pendant la majeure partie de notre visite, des éclaircies commençaient à poindre, pour notre plus grand bonheur...

Mais nous ne pouvions pas nous attarder plus que cela puisque nous avions réservé dans une jolie résidence de vacances pas loin de Sarlat-la-Canéda, et nous avions encore une petite heure de route devant nous...

Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...
Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...

Voilà donc pour cette petite escapade dans ce splendide village de Collonges-la-Rouge en 2018! Je regrette tellement de ne pas avoir eu plus de temps pour le découvrir et l'apprécier. J'aurais tant aimé pouvoir visiter ce Musée des Traditions et Arts Populaires (nous adorons visiter des musées, avec Chéri: la Culture, c'est important!), par exemple, mais nous étions pressés par le temps et cela n'a pas pu se faire... Mais nous allons peut-être retourner dans le Périgord pour nos prochaines vacances, donc ce sera l'occasion de pouvoir à nouveau nous arrêter dans ce bourg si pittoresque et de mieux y prendre notre temps... 

Mais en tout cas, j'ai été émerveillée par ce lieu si charmant et je ne peux que recommander sa visite à 300%!

A très bientôt!

Collonges-la-Rouge, perle du Limousin...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article