Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Vieux Lyon... (1)

La Capitale des Gaules...

Voici l'un des surnoms donnés à cette magnifique ville de Lyon où j'ai passé la majeure partie de ma vie! J'y ai passé mon Bac Littéraire (dans un lycée à deux pas de la cathédrale de Fourvière), étudié l'anglais à l'Université Jean Moulin, eu mes premiers émois amoureux, dansé dans des boîtes, y ai travaillé à différents endroits (dont le cinéma Pathé Bellecour qui se trouve dans la célèbre artère commerçante de la rue de la République), ai vécu à quelques encablures de la Gare de Vaise, ai fait un nombre incalculable de footings dans le parc de la Tête d'Or, etc, etc... Je ne compte d'ailleurs plus le nombre de virées shopping avec des copines dans la rue Victor Hugo et toute la "Presqu'île" lyonnaise (on se donnait toujours rendez-vous à côté de la statue de Louis XIV sur la place Bellecour!). Et c'est d'ailleurs à cet endroit que j'ai vécu le passage à l'an 2000, avec deux amies. C'était la fête, je me souviens!

Bref, même si je ne suis pas née à Lyon (je suis née au Japon), j'ai un lien très particulier avec cette ville où je suis arrivée très tôt dans ma vie et où je suis restée de très nombreuses années, jusqu'à il y a six ans, quand je suis venue vivre dans la Loire avec mon Chéri. Même si je suis devenue une vraie "Country Girl" (fille de la campagne) qui préfère éviter les grandes métropoles, j'ai toujours plaisir à revenir à Lyon de temps en temps...   

Et d'ailleurs, il y a presque un an, pendant les vacances de Noël 2019, Chéri et moi y sommes allés pour faire une petite virée dans le quartier le plus ancien de la troisième ville de France, j'ai nommé...

Le Vieux Lyon!

Aujourd'hui, je vous emmène à la découverte de ce coin mythique, et tellement pittoresque, de la "Ville des Lumières" (autre surnom donné à Lyon). Let's go!  

Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...
Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...

Le Vieux Lyon, le quartier médiéval et renaissance de la ville de Lyon...

 Il faut dire que le Vieux-Lyon, c'est pas moins de 20 siècles d'histoire! Le secteur était déjà occupé par les Romains en 44 avant J.-C., mais ceux-ci n'en avaient pas fait le centre-ville de Lugdunum (nom romain de Lyon) car il y avait des inondations régulières à cause de crues de la Saône. En fait, ce quartier n'a connu son essor qu'à la période médiévale et, plus tard, à la Renaissance. C'est donc pour cela que s'y côtoient de nombreux bâtiments appartenant à ces deux styles architecturaux...  

Toutefois, avec l'expansion de Lyon de l'autre côté de la Saône et même de l'autre côté du Rhône, ce quartier tombe peu à peu dans l'oubli, est mal entretenu et finit même par être considéré comme insalubre et mal famé au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. En 1960, Louis Pradel, alors maire de Lyon, veut raser ce si beau coin de la ville  pour construire une bretelle d’autoroute afin d'amener plus facilement les voitures en centre-ville. Face à l'ire populaire, le projet est finalement abandonné et d'importants travaux de réhabilitation voient le jour. Grâce à cela, le Vieux Lyon est classé au Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO en 1998. 

Mais le quartier est également connu pour sa nourriture typique servie dans des restaurants appelés "bouchons". La cuisine lyonnaise, simple et généreuse, est reconnue mondialement et donne à la ville son troisième surnom, à savoir "La Capitale de la Gastronomie". Aujourd'hui, je vous emmène déjeuner avec nous dans l'un de ces établissements, à savoir l'emblématique Aux Trois Maries

Aux Trois Maries...
Aux Trois Maries...
Aux Trois Maries...
Aux Trois Maries...
Aux Trois Maries...
Aux Trois Maries...
Aux Trois Maries...

Aux Trois Maries...

Ce restaurant n'est rien d'autre que l'un des plus anciens bouchons du Vieux-Lyon, une véritable institution! Né au milieu du siècle dernier, le restaurant était à l'époque le repère d'Eluard et Aragon qui venaient se retrouver sur la place de la Baleine pour déjeuner.

Autrefois appelé "le café des primeurs" en référence au marché situé sur le quai de Saône, le restaurant sera repris après la guerre par la célèbre Tante Paulette (une des célèbres "Mères Lyonnaises"). Puis successivement par les familles Bolomier, Monnet et Fournier qui lui donneront ses lettres de noblesse. L'établissement tient son nom de la rue des Trois Maries (dans laquelle il se trouve) baptisée ainsi au 17ème siècle en l'honneur des trois Saintes de l'Evangile : Marie-Salomé, Marie Jacobée, et Marie- Madeleine.

Aujourd'hui, ce célèbre bouchon est tenu par Clémentine Roure, qui a réussi le pari de revisiter les plats traditionnels lyonnais et de leur donner une touche de raffinement et de modernité...

Et autant vous dire que Chéri et moi, nous nous sommes RE-GA-LES dans ce restaurant!

En entrée, j'ai pris une soupe à l'oignon, tandis que Chéri a commandé du boudin noir aux pommes. En plat principal, j'ai pris une quenelle de brochet soufflée (évidemment!) tandis que Chéri a commandé un saucisson lyonnais pistaché agrémenté d'une sauce au vin rouge et en dessert, nous avons tous les deux pris un gâteau lyonnais aux pommes et pralines roses accompagné de crème anglaise... 

Je ne peux que recommander cette adresse à 300%: la cuisine était délicieuse et de qualité, le cadre était charmant et le service était irréprochable!

Or, après avoir mangé, nous avons décidé d'aller visiter le Musée Miniature et Cinéma, qui se trouvait un peu plus loin dans la rue Saint-Jean...  

Le Musée Miniature et Cinéma...
Le Musée Miniature et Cinéma...
Le Musée Miniature et Cinéma...
Le Musée Miniature et Cinéma...

Le Musée Miniature et Cinéma...

Ce musée passionnant se trouve au coeur du quartier du Vieux Lyon, dans la célèbre et magnifique "Maison des Avocats" (première photo ci-dessus), bâtisse datant du 16ème siècle et classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Inauguré le 10 février 2005, cet espace muséographique rassemble deux univers: celui des costumes et décors de cinéma, mais aussi l'univers de la miniature. Un homme est à l'origine de ce projet, à savoir Dan Ohlmann, qui est ébéniste de formation et qui crée en 1985 sa première collection de meubles en miniature. Passionné de cinéma, il récupère également, au fil des ans, d'authentiques objets ayant servi dans des films...

Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...
Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...

Reconstitution des décors du film "Le Parfum", l'histoire de l'infâme Jean-Baptiste Grenouille (que l'on voit assis à une table dans son atelier sur les photos ci-dessus), dépourvu d'odeur corporelle mais ayant un odorat extrêmement développé, et qui cherchera toute sa vie à créer le parfum parfait, quitte à assassiner sur son chemin...

Sur les photos ci-dessous, vous pourrez remarquer des costumes ayant servi pour des films tels que Spider-Man, X-Men (avec le personnage de Mystique), les 4 Fantastiques (avec le personnage de La Chose), la Planète des Singes, Robocop ou encore le T-1000 de Terminator 2 (celui qui a des habits de policier et la tête scindée en deux). Evidemment, ce genre d'objets est fascinant pour moi, qui suis une méga-fan de films de science-fiction, surtout quand ce sont des gros blockbusters américains... 

Donc autant vous dire que j'étais littéralement en transe face à cette tête de tricératops, celui que l'on peut voir dans le film Jurassic Park, dans la scène où la professeure Sattler (interprétée par l'actrice Laura Dern) met sa main dans une montagne d'excréments venant d'un tricératops malade, au grand dégoût du professeur Ian Malcolm (interprété par le grand Jeff Goldblum). J'ai dû voir ce film au moins une cinquantaine de fois, mes parents avaient acheté la cassette vidéo. Le bon vieux temps, à l'époque où les DVD n'existaient pas encore, ha ha! 

Mais j'avoue que le clou du spectacle, c'était cette magnifique reine Alien et sa mâchoire impressionnante qui a fait trembler des générations entières de cinéphiles (dont moi, puisque j'ai vu chacun des films avec la grande Sigourney Weaver qui interprétait le lieutenant Ellen Ripley).

C'est officiel: je crois que je suis bel et bien une Geek!

Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)

La visite du musée se termine avec toute la section des scènes miniatures, réalisée en grande partie par Dan Ohlmann. Et c'est tout simplement époustouflant de voir à quel point chaque détail a été réalisé avec un une extrême minutie! J'étais émerveillée!

Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)
Le Vieux Lyon... (1)

Après la visite de ce superbe musée, nous avons poussé une pointe jusqu'à la cathédrale Saint-Jean. Il s'agit d'un édifice mélangeant les styles roman et gothique. Sa construction s'étend sur trois siècles, de 1175 à 1481.

Elle est classée aux Monuments Historiques depuis 1862.

Cette cathédrale fut au cours des siècles le théâtre d'évènements politiques et historiques importants : Le Pape Jean XXII y est couronné en 1316 ; le 13 décembre 1600, la cathédrale abrite le mariage d'Henri IV et de Marie de Médicis ; Richelieu y reçut sa barrette de cardinal en 1622….

L'une des particularités de l'édifice est de posséder une horloge astronomique (l'une des photos ci-dessous). Réalisée fin 16ème siècle, celle-ci indique la date, les positions de la lune, du soleil et de la Terre, ainsi que celle des étoiles au-dessus de Lyon. La date donnée était exacte jusqu'en 2019. Toutefois, pas de panique, un nouveau tour de cadran sera mis en place par Charles Morat courant 2020, et il est calculé pour fonctionner jusqu'en 2084!

Avant de sortir, nous sommes allés jeter un petit coup d'oeil à la crèche (dernière photo ci-dessous)...

La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...
La cathédrale Saint-Jean...

La cathédrale Saint-Jean...

Il se dégage une ambiance mystérieuse lorsqu'on foule les anciennes venelles pavées du Vieux Lyon... Pas étonnant, d'ailleurs, lorsqu'on sait que le célèbre astrologue Nostradamus y a résidé, ou qu'Allan Kardec y tenait des séances de spiritisme...

Quels sombres secrets ou cérémonies ésotériques ont caché ces grandes portes sculptées en bois massif jalonnant les rues de ce quartier?

Nul ne le sait vraiment, c'est juste une impression étrange qui flotte dans l'air lorsqu'on se promène dans ces ruelles, comme si on avait le pressentiment que des évènements extraordinaires ont dû s'y dérouler...

J'ai toujours aimé déambuler dans ces petites rues étroites et animées, bordées de boutiques artisanales ou de restaurants ("bouchons") d'où s'échappent des effluves de mets délicieux. S'y promener, c'est comme replonger plusieurs siècles en arrière et se retrouver au Moyen-Age...   

Comme vous l'avez sans doute deviné en voyant le titre de cet article, il y en aura un second consacré à ce si beau quartier de Lyon... J'y évoquerai d'autres aspects culturels et architecturaux de cet endroit si particulier comme les fameuses Traboules ou encore le musée Guignol (situé dans la rue Saint-Jean, lui aussi). Stay tuned!

A très bientôt!

Guignol et ses amis, figures célèbres de la culture populaire lyonnaise...

Guignol et ses amis, figures célèbres de la culture populaire lyonnaise...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article